Retour à l\'accueil Aller au Repaire de Harry Potter Aller au Repaire de Rowling
Nous sommes le 18 Aoû 2018 10:06

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Votre note sur 10 (pour ceux l'ayant vu)
1 0%  0%  [ 0 ]
2 0%  0%  [ 0 ]
3 0%  0%  [ 0 ]
4 0%  0%  [ 0 ]
5 0%  0%  [ 0 ]
6 0%  0%  [ 0 ]
7 10%  10%  [ 2 ]
8 31%  31%  [ 6 ]
9 15%  15%  [ 3 ]
10 42%  42%  [ 8 ]
Nombre total de votes : 19
Auteur Message
 Sujet du message: [ANIME/MANGA] Fullmetal Alchemist
MessagePosté: 11 Déc 2006 0:46 
Hors ligne
Auror
Auror
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Jan 2004 12:45
Messages: 5559
Localisation: Là où le temps m'emporte
Fullmetal Alchemist

Anime : 51 Episodes de 24mn
Film :1 film de 100mn (Episode 52)
OVA : 3 OVA de 30mn

Image

Synopsis :

Cette série se déroule dans un monde où certaines personnes ont la capacité de transformer des objets en d'autres objets. Ces personnes sont appelés "alchimistes".
Toutefois, cette transformation doit obéir à une certaine règle : l'objet transformé et l'objet issu de la transformation doivent être de masses équivalentes et de valeur égale.

Dans cet univers, on fait la connaissance d'Edward Elric, un trés jeune alchimiste talentueux qui a perdu son petit frère, Alphonse, lors d'une expérience de transformation interdite : Celle de ressusciter leur mère par l’alchimie. Mais qu’est-ce qui peut bien équivaloir une vie humaine ? Ayant lui même perdu une jambe et un bras lors de cette expérience, il réussi cependant à enfermer l'âme d'Alphonse dans une grande armure de fer.
Devenu le plus jeune Alchemist d'état, Edward accompagné de son frère, partent à la recherche d'un objet permettant d'outre-passer les lois de l'alchimie et capable de les aider à retrouver leurs corps initiaux : la pierre philosophale.



Critique animeka

Full Metal Alchemist se place dans la grande lignée des épopées d'apprentissage. Les héros, dans leur voyage à travers le monde, prennent peu à peu conscience de leur place et de leur rôle d'adultes. Cependant, cet apprentissage est loin d'être facile, puisque de nombreuses et douloureuses épreuves se dressent sur leur chemin.
D'autres grands thèmes sont explorés: les relations fraternelles, puisque l'anime raconte la lutte acharnée de deux frères qui cherchent chacun à réparer une faute dont ils se croient coupables l'un vis-à-vis de l'autre. Le problème du pouvoir: lorsque l'on dispose d'un pouvoir aussi grand que l'alchimie, doit-on le mettre entièrement au service des autres ou bien s'enfermer dans une quête sans fin?
Du point de vue technique, on peut admirer l'efficacité du scénario, mêlant habilement des épisodes plus spectaculaires à des épisodes travaillant la personnalité des personnages. Cet effort particulier pour donner à chaque personnage un caractère fort et unique, sans être cependant caricatural (à quelques rares exceptions près) mérite d'être souligné. Le dessin, s'il est classique, reste lui aussi très efficace, et donne à la série une atmosphère visuelle très agréable.
Enfin, l'histoire s'enchaîne pour progresser dans un univers cohérent dont on découvre de nouvelles facettes à chaque épisode.
La conclusion de la série, que je ne révèlerais pas ici, peut sembler un peu ambitieuse, mais ouvre des perspectives très intéressantes, explorées dans le film (Full Metal Alchemist: Conquerors of Shamballa). On y retrouve un questionnement sur l'usage de pouvoirs quasi-divins (mais aussi de la science en général), mais en développant un aspect déjà fort étudié dans la série: la tolérance versus la xénophobie, ou comment vivre avec les différences de chacun, qu'elles soient d'origines, de couleurs, de croyances ou d'opinions.

Bref, une série très riche, à l'intrigue passionnante dans un univers crédible, qui font de Full Metal Alchemist un grand titre du genre, que l'on peut regarder sans se prendre la tête. Pour tous publics.

- Antonin CAORS -



Avis personel :

Fullmetal Alchemist est certainement l'un des animes les plus connu de ce début de siècle. Et pour cause. Un scénario prenant, un graphisme assez unique mais très sympa. L'animation en elle-même est bien réalisée. Et les personnages sont à la fois drôles et attachants.
Cette série est riche en rebondissents et en révélations. Celà va beaucoup plus loin qu'une simple quête qu'entreprenne les deux protagonistes principaux : Complots, drames et beaucoup de surprises nous attendent dans cette série. Elle a peut être des défauts, mais perso j'ai du mal à en trouver. Une fois commencé, il est difficile de s'en détacher. C'est une série qui fait réfléchir, qui nous fait rire mais qui peut aussi nous faire verser quelques larmes.
S'y jetter sans hésitation!!


Remarques :

Le film ayant pour titre "Conquérant de Shambala", se situe après la série de 51 épisodes. Il fait office de suite et peut être considéré comme l'épisode 52.

Les OVA : sont des minis histoires qui se situent pendant ou après l'anime et le film.
A noter que l'un d'entre eux conclu définitivement l'histoire.



Images :

Image..Image..Image..Image

Image..Image..Image..Image


Liens :

- ANIMEKA

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Déc 2006 23:01 
Hors ligne
Reporter vedette du Chicaneur
Reporter vedette du Chicaneur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Sep 2005 23:33
Messages: 528
ah tiens j'ai regardé l'épisode pilote hier
j'avais pas tout compris mais grace à ton topic je comprend mieux merci ^^
j'ai trouvé ça sympa, sauf les voix du doublage, ça fait un peu bizarre qu'ils aient des voix d'enfant
j'essaierai de regarder la suite :)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Déc 2006 13:21 
Hors ligne
Auror
Auror
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Jan 2004 12:45
Messages: 5559
Localisation: Là où le temps m'emporte
En même temps tout au long de la série. Ed et Al ont respectivement 15 et 14 ans. Ils sont jeunes.

Seule la première partie qui regroupent des épisodes "Flash back", ils ont 11 et 10 ou 12 et 11 ans (je ne me rapelles plus avec exactitude...)
Mais bon, la VO originale est quand même mieux, même si je trouves que l'adaptation Française est assez correct (ce qui est rare)... :wink:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Déc 2006 13:24 
Hors ligne
Reporter vedette du Chicaneur
Reporter vedette du Chicaneur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2005 23:02
Messages: 634
Localisation: No more far far away
Full metal alchimiste est un manga qui présente de nombreux points très positifs.

D'abord, le coté réaliste et poignant de certaines scènes. Notamment les plus tristes. Une scène marquante au cour de la quelle on voit une petite fille dire "pourquoi ils mettent papa dans la terre ? Il doit aller travailler. Empêches les maman s'il te plait, empêches les" suffit à faire de cette série autre chose qu'un simple shonen comme les autres.

C'est cette subtile alternance entre légèreté et passage triste et poignant qui fait le charme de la série.

Autre point très positif : pour une fois, les héros ne sont pas les super-sauveurs qui font que le monde est parfait juste près leur passage, au contraire. Même s'ils essaient d'améliorer les choses, ça ne marche pas toujours comme ils le voulaient. Et par conséquent, le fait que les héros soient des gamins passe plutôt mieux.

Enfin, les thèmes abordés sont nombreux. Le racisme est évidement de la partie (mais c'est presque banal de nos jours), mais il est loin d'être le plus intéressant. Des interrogations plus profondes sur la nature même de l'humanité, sur le fait d'être ou ne pas être humain, sont à la base de cette série. Mais aussi des interrogations sur le bien et le mal, lorsqu'on voit des passages au cour desquels même les pires des "méchants" se trouvent être au final touchant (Gloutony est émouvant quand on le voit appeler Lust, par exemple)

_________________
qu'est ce qu'il y a en ce monde qui donne son prix à la vie ?

LES CHATS. C'EST BIEN, LES CHATS.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 26 Déc 2006 14:28 
Hors ligne
Reporter vedette du Chicaneur
Reporter vedette du Chicaneur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Sep 2005 23:33
Messages: 528
pirotess a écrit:
En même temps tout au long de la série. Ed et Al ont respectivement 15 et 14 ans. Ils sont jeunes.

Seule la première partie qui regroupent des épisodes "Flash back", ils ont 11 et 10 ou 12 et 11 ans (je ne me rapelles plus avec exactitude...)
Mais bon, la VO originale est quand même mieux, même si je trouves que l'adaptation Française est assez correct (ce qui est rare)... :wink:

ah oui en effet ils sont assez jeunes !
mais je préfère quand même la VO ^^
et sinon j'adore les passages où on dit que ed est petit, comme il s'énerve c'est vraiment terrible :lol: :lol:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Jan 2007 11:37 
Hors ligne
Reporter vedette du Chicaneur
Reporter vedette du Chicaneur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2004 13:08
Messages: 528
Localisation: sur un chemin de la carte du maraudeur !
oohh, un débat sur le full métal achemist...
je ne peux m'empêcher de parler de ce formidable manga..
j'aime beaucoup les dessins animés en général, mais là ce n'est un dessin animé, c'est vraiment un chef d'oeuvre
la finesse dans les sentiments, la beauté des dessins tout ce que j'ai vu m'a attaché à edward et alphonse eldric

nota, j'ai été un peu malade hier à cause des fêtes je présume, mais je reviendrais en discuter encore

Image

_________________
vous souvenez vous que j''avais parlé de sortiléges informulés, Potter ?
-oui, répondit Harry avec raideur
-oui, monsieur
-Il n'est pas nécessaire de m'appeler"monsieur", professeur
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Jan 2007 12:16 
Hors ligne
Vendeur zélé chez Barjow & Beurk
Vendeur zélé chez Barjow & Beurk
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2005 12:56
Messages: 132
Localisation: Comines , Belgique
Full Metal Alchemist, un anime qui m'a fort marqué.

Au départ, je n'étais pas très "chaud" dans l'optique de regarder tout ces épisodes... Les tout premier épisodes, j'ai eu du mal a être complètement dedans ( on va dire çà comme çà :D ) Et puis au fur et a mesure, je ne pouvais plus m'en lacher..

Automatiquement, on s'accroche à Alphonse Eric et toutes les questions sur son existence : "suis-je vraiment humain".
Il y a aussi cette énorme fraternité entre les 2 héros qui marque, tout ce qu'ils peuvent endure à 2 et qu'ils continuent à s'aider jusqu'à la mort...

La fin, quant à elle, est différente. Comme l'a souligné MyCroft, on a pas une fin heureuse... ( Même si dans le film, c'est un peu mieux ) Ce n'est pas vraiment le paradis.

Maintenant, bien sur, je trouve dommage qu'il n'y a déjà plus d'épisodes.. Pourquoi çà ne pourrait pas être aussi long qu'un Bleach ou qu'un Naruto ? :P

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Mai 2007 15:31 
Hors ligne
Reporter vedette du Chicaneur
Reporter vedette du Chicaneur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Déc 2003 19:15
Messages: 482
J'ai terminé à mon tour de regarder les 51 épisodes de Fullmetal.

Vraiment une bonne série! Pas grand chose à ajouter par rapport à ce qui a déjà été dit. Les thèmes abordés sont interessants (le thème de la mort, très présent, que je trouve très bien traité) et les personnages ne sont pas manichéens.
Ayant vu les épisodes en VOST anglais, j'avoue qu'il y a quelques points de détail qui m'échappent encore ( ou alors qui ne sont tout simplement expliqué, comme l'origine de Glutony ) mais l'ensemble que forme la série est vraiment très agréable.
L'animation est fluide et très coloré. La musique aussi est particulièrement soignée (notamment les génériques et quelques musiques récurrentes, avec une préférence pour une musique en particulier le thème que l'on entend lors de la dernière rencontre Ed/Mustang)

Il n'y a que la fin qui m'a laissé un peu dubitatif, mais apparament la vrai conclusion se trouve dans le film et les OVA.

A recommandé chaudement !

_________________
Baignons nos mains dans le sang jusqu'au poignet, couvrons-en nos glaives. Et puis nous sortirons, nous irons au Forum et, brandissant nos armes sanglantes au-dessus de nos têtes, clamons tous : "Paix, délivrance, liberté!"
Jules César

" ... Et la démocratie, alors même qu'elle triomphait enfin de ses ennemis séculaires qu'étaient les dictatures sous toutes leurs formes, se retrouve condamnée en son sein même par un ennemi beaucoup plus impitoyable : le bien-pensant, dressant bien haut l'étendard taché de sang des droits de l'homme"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Nov 2007 20:28 
Hors ligne
Administratueuse
Administratueuse
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Déc 2003 18:39
Messages: 9950
Localisation: En train de regarder mes photos de vacances !
Pottermore: VoyantNight75
J'ai beaucoup aimé Fullmetal Alchemist. C'est un anime marquant (je suppose que le manga doit l'être également, mais je ne l'ai pas lu), parfois difficile à regarder car certaines scènes sont choquantes, mais la qualité de cet anime est telle que ça vaut le coup de s'accrocher.

Le thème de l'intolérance et le questionnement sur l'humanité m'ont vraiment marquée. Comme l'a dit The_one, les personnages sont tout sauf manichéen, et c'est ce qui fait l'intérêt de l'histoire.

Au final, les personnages qui m'ont le plus touchée sont les Homonculus. Ils sont considérés par les alchimistes comme des ennemis, des personnes sur qui faire retomber les fautes (un moyen facile de ne pas avoir à affronter leur propre responsabilité). Ils ne sont même pas considérés comme des humains, car ils n'auraient pas d'âme (ce qui me laisse franchement dubitative), et le summum de l'hypocrisie, selon moi, est atteint lorsque Ed déclare qu'il est nécessaire de les tuer parce qu'ils ne sont pas humains... pourtant, ils ont un corps et un esprit, ils sont capable de ressentir des émotions... en quoi sont-ils si différents des humains ? Pourquoi Ed, qui ne doute pas que Al soit humain, refuse-t-il cette humanité pour les Homonculus ? Et surtout, en quoi cela lui donne-t-il le droit, à lui et aux autres alchimistes, de les tuer ?
L'impression que cela me donne, c'est que les alchimistes déplacent la barrière entre "ce qui est humain" et "ce qui ne l'est pas" selon ce qui les arrange, de façon à pouvoir justifier le fait de sauver ou de tuer les personnes qu'ils souhaitent.
Les Homonculus semblent avoir été manipulés du début à la fin, par leurs créateurs qui n'ont pas assumé leurs actes et qui les ont rejetés, par Dante qui s'en sert pour posséder la pierre philosophale... Lorsque l'on voit un grand nombre d'humains qui se comportent de façon égoïste et lâche (à commencer par le père d'Ed et Al) et qui provoquent catastrophe sur catastrophe à cause de leurs désirs, on finit par se demander qui est vraiment humain...

J'ai trouvé le film globalement décevant par rapport à l'anime. C'est sûr que la fin de l'anime est un peu frustrante (on aimerait savoir si Ed et Al seront capable de se retrouver), mais s'il fallait absolument un film, j'aurais aimé que l'histoire tourne différemment. A partir du moment où la méchante (je ne me rappelle plus son nom...) traverse la porte, ça tourne à la caricature plus qu'autre chose. La femme est ridicule, sans parler des vaisseaux spatiaux alors qu'on est censé être dans les années 20... Bref, alors que l'anime était tout en nuance, là, on a droit à des clichés qui m'ont assez déçus.

Quoi qu'il en soit, l'anime, lui, est de grande qualité !

_________________
SNCL: Donner à la bonne foi des idées d'avance...
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com